Le salarié qui dénonce des faits de harcèlement peut être licencié seulement s'il a menti

 

Si le salarié ayant relaté des faits de harcèlement moral peut être licencié en cas de mauvaise foi, celle-ci suppose que l'intéressé ait connaissance de la fausseté des faits qu'il dénonce.

 

Cass. soc. 7 février 2012 n° 10-18.035 (n° 403 FS-PBR), Boursinhac c/ Sté Hermès Sellier