Actualités
Les petites sociétés commerciales (au sens communautaire) sont désormais dispensées d'établir un rapport de gestion.

Notre cabinet, à notoriété régionale, intervient dans l'accompagnement juridique et fiscal d'entreprises, groupes de sociétés, professions libérales en phase de création, croissance ou transmission: achat et vente d'immobilier d'entreprise, rédaction de contrats, constitution de sociétés, entrées et sorties d'associés, baux commerciaux, transmission familiale ou à des tiers, savoir-faire en négociations difficiles, restructurations, fusions, acquisitions.

Dans le cadre d’un remplacement, nous recrutons un avocat ou un juriste d’affaires F/H pour notre cabinet basé à SAINT-GAUDENS.

Placé sous la responsabilité du Président du Cabinet et avec le soutien de l’équipe (6 personnes), vous aurez pour mission de :

- conseiller et rédiger les actes liés à la vie des entreprises : concrètement, cela inclut le secrétariat juridique annuel, les constitutions, les opérations de restructurations de type apport ou fusion, les conventions intra-groupes, les actes de cession de fonds de commerce et de droits sociaux complexes.

- gérer votre portefeuille clients en totale autonomie.

Rémunération fixe en fonction de l’expérience + avantages (plan d’épargne retraite entreprises – possibilité d’occuper gracieusement un appartement de fonction (T2/T3) le temps de trouver un logement).

Disponibilité immédiate.

De formation juridique  Bac +5 de type DJCE, vous avez le sens du conseil, vous êtes rigoureux, organisé et savez travailler en équipe.

Une expérience réussie de 3 ans en cabinet d’avocats d’affaires et/ou en service juridique d’entreprise serait un atout.

Envoyez votre candidature à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., réponse assurée.


Le projet de loi sur la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), annoncé depuis l'automne 2017, sera présenté au Parlement à la rentrée de septembre 2018 en urgence… et votée probablement début 2019.

Le Conseil d'Etat vient de rendre un arrêt le 9 mai dernier octroyant un droit de regard de l'administration fiscale sur la valeur des apports en nature à une société.

La loi de finances rectificative pour 2016 a assoupli les modalités de conservation et de stockage dématérialisées des factures établies ou reçues sur support papier ; l'Administration fiscale commente enfin ce dispositif.

La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2018 a été définitivement adoptée par le Parlement le 4 décembre dernier.
En cette période de boulimie législative et réformiste, le gouvernement vient de publier sa feuille de route pour la réforme du statut des travailleurs indépendants.
Le 11 septembre dernier, le Premier Ministre a présenté le plan d'action pour l’investissement et la croissance. Voici la synthèse des annonces faites en matière fiscale.
Le Conseil constitutionnel ayant validé l'intégralité de la loi d'habilitation, les ordonnances réformant  le Code du Travail devraient pouvoir être adoptées au Conseil des Ministres du 20 septembre 2017. Nous présentons d’ores et déjà et de manière très synthétique les principales dispositions.
Le Ministre des comptes publics vient d’annoncer la fermeture du service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) au 1er janvier 2018.