Actualités
En cette période de boulimie législative et réformiste, le gouvernement vient de publier sa feuille de route pour la réforme du statut des travailleurs indépendants.
Le 11 septembre dernier, le Premier Ministre a présenté le plan d'action pour l’investissement et la croissance. Voici la synthèse des annonces faites en matière fiscale.
Le Conseil constitutionnel ayant validé l'intégralité de la loi d'habilitation, les ordonnances réformant  le Code du Travail devraient pouvoir être adoptées au Conseil des Ministres du 20 septembre 2017. Nous présentons d’ores et déjà et de manière très synthétique les principales dispositions.
Le Ministre des comptes publics vient d’annoncer la fermeture du service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) au 1er janvier 2018.
Attention : toute société immatriculée au RCS et non cotée est soumise à compter du 1er août 2017 à une nouvelle formalité.
Les pouvoirs publics n'ont de cesse de vouloir orienter les justiciables (entreprises comme particuliers) vers des modes alternatifs de règlement des différends (MARD).
Les apports-cessions avec soulte reviennent sur le devant de la scène.
La loi de finances pour 2016 a posé l'obligation que les assujettis à la TVA qui enregistrent des règlements de leurs clients au moyen d'un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d’un système de caisse doivent utiliser un logiciel ou système sécurisé et certifié, le tout à compter du 1er janvier 2018.
Le juste prix d'une société est une question récurrente, tant du point de vue de l'acquéreur ou du vendeur que de celui de l'administration fiscale.
La loi de finances rectificative pour 2016 assouplit les modalités de conservation des documents comptables établis ou reçus sur support papier.